De beaux livres pour 2010

Oops, la trêve des confiseurs est passée par là, j’ai eu des vacances et mon blog aussi ! C’est donc l’heure du petit débrief de Noël… Pour ma part cette année j’ai notamment reçu beaucoup de beaux livres :

La genèse de l’invasion de Paris par les Spaces Invaders : publié une première fois en 2003 et réédité en version améliorée aujourd’hui, ce livre retrace la colonisation de la capitale par les personnages d’un des premiers jeux vidéos au monde. Passant du pixel à la mosaïque, ces petits OVNI sont désormais plus de 500 à nous surprendre au détour des rues de Paris. Autant dire que pour une geekette passionnée de street art, c’est un indispensable !

– Encore du street art avec ces deux là, pour en prendre plein les yeux : The Nasty Terrible T-Kid 170 et Planète graffiti : Street art des cinq continent. Le premier retrace la vie de l’emblématique T-kid, acteur précurseur de la culture Hip Hop, et patrimoine artistique du mouvement Graffiti. Le second est un ouvrage de référence, panorama d’un art sans frontières, présent sur les cinq continents, forcément non exhaustif mais déjà terriblement bien documenté. De quoi satisfaire mon appétit de culture G (comme Graffiti) !

Visiting Jazz – Quand Les Jazzmen Américains Ouvrent Leur Porte : Thierry Pérémarti a animé pendant dix ans, la rubrique ” At home with… ” pour Jazzman, parcourant d’est en ouest les Etats-Unis pour rencontrer les grands noms du jazz. Ce livre est un regroupement de ces passionnantes entrevues menées au domicile des plus grands artistes de cette musique, ainsi que des photos prises dans l’intimité de Gato Barbieri, Ray Ellis, Chico Hamilton, Freddie Hubbard, Michel Petrucciani, Pharoah Sanders, Lalo Schifrin, Joe Zawinul… A lire en écoutant leurs disques, pour les découvrir sous un nouveau jour.

– Les Petites météorologies d’Anne Herbauts : ma soeur ayant bossé sur le salon du livre pour la jeunesse fin novembre, elle a gâté les grands de jolis livres pour enfants, parce qu’il n’y a pas d’âge pour s’évader en faisant marcher son imagination ! C’est d’autant plus vrai pour le livre d’Anne Herbauts qui n’a pas vraiment d’histoire ni de fil conducteur, mais juste de belles et grandes pages illustrées qui nous plonge dans un univers poétique plein de petites portes à ouvrir, comme autant de voies possibles sur lesquelles laisser s’échapper notre âme d’enfant…

Et ce n’est pas tout, j’ai aussi eu un roman de William Boyd, etc etc… De quoi remplir les étagères de la bibliothèque… de chez mes parents ! Car je n’allais pas embarquer tous ces pavés à Malte où je vais passer encore les 3 prochains mois. Enorme frustation donc, puisque je n’ai pu que feuilleter ces belles pages, et aussi parce que l’envie d’avoir MA bibliothèque dans MON chez moi relativement définitif me chatouille un peu :)

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s