Prince au Stade de France: “The best place on Earth!”*

* c’est lui qui l’a dit, et je confirme!

Petite pause dans ma série de posts sur New York (malheureusement ralentie par le fait que je suis en plein dans mon mémoire de fin d’études, activité stressante et chronophage s’il en est) pour vous parler de la méga claque que je me suis prise dans la tronche jeudi soir: comme plusieurs dizaines de milliers de personne, j’étais au Stade de France pour assister au concert évènement de Prince.

Prince au Stade de France - 30 juin 2011

Quand on a décidé de prendre nos places avec ma bande de potes mélomanes, je crois qu’on ne s’attendait pas à grand chose, c’était “juste” l’occasion de voir une légende de la pop/funk sur scène. Sachant que plusieurs artistes que j’adore nous ont quitté récemment sans que j’ai eu le temps de les voir live (MJ, Gil Scott Heron…) je me suis dit que je n’allais pas laisser les regrets me ronger pour Prince! Même si à dire vrai, je n’ai jamais été une grande fan de Prince: en tant qu’amatrice de funk je connais forcément ses chansons, mais le personnage m’avait toujours paru assez antipathique finalement. Donc en déboursant près de 70 euros pour aller voir sa tronche, j’espérais être agréablement surprise… et ce fut le cas!

Je n’avais jamais fait de concert au Stade de France (je n’y avais jamais mis les pieds tout court en fait), et là aussi j’avais une certaine appréhension sur les conditions d’écoute de la musique dans un tel lieu: je m’imaginais que le son allait être assez moyen, mais compensé par l’ambiance de folie qui doit régner dans de telles arènes. Finalement, c’est tout le contraire qui s’est produit: raz-de-marée musical, acoustique impeccable, un très très grand moment de musique… devant un public très mollasson! Comme l’a dit très justement une de mes amies, beaucoup trop de gens avaient l’air de touristes, venus juste pour pouvoir se la raconter le lendemain devant la machine à café… Merde, à un concert pareil, si tu as pas mal aux paumes tellement tu as claqué des mains ou perdu 2-3 cordes vocales tellement tu as hurlé, c’est même pas la peine de venir! Ca m’a vraiment déçue pour Prince et ses musiciens (il y avait quand même Maceo Parker au sax! rien que ça!) qui se sont donné beaucoup de mal pour secouer la foule mais rien à faire, l’ambiance n’a pas vraiment décollée à part à quelques moments trop rares. Prince a même demandé aux gens d’arrêter de filmer/prendre des photos pour taper un peu dans leurs mains! Quand on a la chance d’assister à un show de cette qualité, on savoure le moment présent au lieu de s’accrocher à son iPhone, sérieux… Et je ne vais même pas parler du fait que le Stade n’était pas plein alors que les Black Eyed Pisse le remplissent 3 soirs de suite!

Prince au Stade de France - 30 juin 2011

En tout cas pour ma part j’ai claqué des doigts à m’en faire des ampoules et beuglé comme une groupie des Beatles sous ecsta. Prince est un musicien hors-pair, un alien de la scène au magnétisme incroyable. OK, il se la pète un peu, à base de “Do you know who I am?” et de “Say my naaaame“, mais devant un tel génie on ne peut pas lui en vouloir – c’est véritablement une légende et même si il le sait, ça n’enlève absolument rien à son talent. Durant 2h30, lui et ses musiciens ont enchaîné les hits sans répit, nous gratifiant aussi de reprises inattendues – dont quelques mesures de “Don’t stop till you get enough“, comme un étrange hommage triomphant du kid de Minneapolis à son rival défunt…

Prince au Stade de France - 30 juin 2011

J’ai donc non seulement passé une soirée incroyable, qui restera gravée dans ma mémoire comme l’un de mes meilleurs concerts (pourtant j’en ai fait 2-3 qui envoyaient du bois – Stevie Wonder, Marcus Miller ou encore Roy Ayers pour ne citer qu’eux!), mais j’ai aussi découvert un artiste que je connaissais finalement peu et sur lequel j’avais quelques préjugés encombrants. Si le petit homme orchestre donne ses leçons de funk magistrales le sourire aux lèvres, ce n’est pas par arrogance auto-satisfaite mais parce qu’il a la musique dans le sang et que rien ne semble le rendre plus heureux que d’en faire profiter le monde autour de lui…

Prince au Stade de France - 30 juin 2011

PS: je vous laisse sur votre faim avec mon post dithyrambique? La séance de rattrapage, c’est par là… Vous m’en direz des nouvelles! ;)

13 thoughts on “Prince au Stade de France: “The best place on Earth!”*

  1. Haha, ça c’est clair, il se la raconte grave !
    Mais il a de quoi ! Je ne l’avais jamais vu en vrai et j’ai été carrément bluffée par son charisme !
    Franchement, sûrement le plus beau concert que j’ai jamais vu !
    Bisous.

    1. C’est exactement ça, il se la raconte mais bon il a un tel charme et un tel talent qu’on ne peut pas lui en vouloir bien longtemps! J’ai encore ses chansons dans la tête et des papillons dans le ventre quand j’y repense, alors que ça fait 5 jours! Je crois que ça m’est jamais arrivé qu’un concert me marque autant!

      1. Je suis comme toi, Laura, je n’ai pas encore atterri, ce concert était fabuleux, Prince est merveilleux, je ne pense qu’à retourner le voir chanter, jouer.
        C’était vraiment le meilleur concert que j’ai vu de ma vie, à quand le prochain?

  2. “A quand le prochain?”, c’est clair! Dès que Prince repasse à Paris je saute sur l’occasion! Je crois qu’en attendant je vais prendre ma place pour Jamiroquai à Bercy en novembre prochain, j’en ai déjà fait plusieurs et ça envoie du lourd aussi. Et ça me laisse le temps d’écouter un peu plus attentivement le dernier album :)

    1. Hello Cyroul, merci pour ton commentaire!

      C’est clair qu’il est bien vivant le Prince, à mon avis il y en aura encore plein d’autres des concerts mémorables comme celui là!

      En attendant, je te recommande vivement d’écouter l’enregistrement (lien à la toute fin du post), ça permet d’avoir un bon aperçu du show que c’était!!

  3. Merci pour ton article. Je suis d’accord à peu près sur tout. Prince est tout simplement un musicien et un performer de génie. Nous avons une chance infime de pouvoir encore profiter d’un artiste d’un tel calibre. Je ne suis par contre pas du tout, mais pas du tout d’accord sur l’ambiance. J’en suis à plus de 400 concerts dans ma vie et celui-ci était chaud comme la braise, électrique à souhait. Les gens dansaient comme des oufs partout jusqu’aux tribunes du fond. Je crois que tu devais être en pelouse or où j’ai aperçu quelques beaux spécimens de bobos qui se la pétaient un peu.

    1. Salut Vinnie! Merci d’avoir pris le temps de poster un commentaire :) Effectivement j’étais en pelouse or! Comment tu as deviné! LOL
      Heureusement il y avait aussi des gens à fond comme moi et ma bande de potes, mais dans l’ensemble beaucoup trop de gens mollassons, pas fichus de chanter ou de taper des mains… Et quand je hurlais à plein poumons on me regardait comme une furie! Mais bon moi je me suis bien amusée, tant pis pour les coincés ;)

  4. Laura, merci pour le post et le lien pour l’écoute. Il me tardait d’en avoir écho car certains journalistes notamment de France Info avaient commencé à casser l’ambiance en supputant que ce serait un flop.
    Effectivement, Prince a un doigté musical, et le sens inouï de la mélodie. Il touche à tout (même le jazz avec North, South). J’ai été marqué par 2 autres musiciens d’environ la même trempe qui ont tour à tour marqué leur génération, je veux citer Mickael Jackson, and Terence Trent D’Arby (TTDA), chacun dans un registre propre. A 3 réunis, ils auraient pu enflammer les pistes d’un CD, ne serait-ce que pour la postérité au lieu d’être des rivaux.

    M’en fous pour les coincé-e-s. Participer à un concert consiste me semble t-il à “symbioser” avec les musiciens, pour une meilleure prestation.
    Je n’y étais pas et c’est bien dommage.

  5. tres bon article!!
    j’y etais aussi et pas loin de toi a mon avis car pelouse or tout comme toi…

    j’etait plutot fan de Prince, mais mon reve etait de voir MJ en premier… j’avais 2 places pour Londres…. tu connais la suite…

    Et la j’ai pris la decision au dernier moment apres l’avoir vu au grand journal “si je le rate je m’en voudrait tte ma vie” comme MJ.

    Et franchement je ne regrette absolument pas. Ce fut magique!!!

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire! Effectivement, j’utilise WordPress pour ce blog. Au plaisir de vous relire sur ces pages! :)

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s