Un weekend à Lisbonne, épisode 2: des hauteurs de Campo Ourique aux spots branchés de l’Alcântara

En arrivant à Lisbonne, la première chose que j’ai faite a été de prendre le célèbre tramway n°28, pour découvrir l’atmosphère unique de cette ville pleine de contrastes à travers son moyen de transport le plus emblématique. Celui-ci nous emmène des abords de la Baixa (ville basse) jusque sur les hauteurs de Campo Ourique dans le quartier de Principe Real, bordé à l’ouest par le Ponte 25 de Abril, ce pont suspendu qui donne à la capitale portugaise des airs de San Francisco.

Après une matinée à être chahutée dans le tramway,  direction l’Alcântara, la gare maritime reconvertie en spot branché, où une partie des entrepôts accueille aujourd’hui des galeries d’art, des concepts stores et des cantines à la mode. Le chemin entre le terminus du tram 28 et les bords du fleuve Tage est très agréable, bordé par les maisons multicolores ou décrépites (je vous ai dit que Lisbonne était pleine de contrastes!), derrières lesquelles se déroule la silhouette majestueuse du pont.

Maisons multicolores Lisbonne

Ponte 25 De Abril Lisbonne

Maisons Lisbonne

Immeuble Lisbonne

Un édifice rose bonbon attire également l’attention: il s’agit du Palácio das Necessidades, une ancienne résidence royale qui abrite aujourd’hui le Ministère des Affaires Étrangères.

Palacio real das necessidades Lisbonne

Il est bordé par un joli jardin qui est libre à la visite, ne pas hésiter à aller y faire un tour! Quand j’y suis allée, il était pratiquement désert, à part un chat et quelques personnes qui faisaient la sieste à l’ombre des arbres.

Palacio Das Necessidades Lisbonne

Jardin du Palacio real das necessidades à Lisbonne

Chat dans le Jardin du Palacio real das necessidades à Lisbonne

Après cette halte, l’Alcântara n’est plus très loin – tant mieux, on commence à avoir faim! Les petites maisons pittoresques laissent peu à peu place aux entrepôts, l’air devient presque marin au fur et à mesure qu’on se rapproche du fleuve, et le bourdonnement des voitures qui filent sur le Ponte 25 de Abril se mêle aux autres bruits de la ville.

C’est là, sous le pont et non loin du Tage, que se trouve la LX Factory: un ancien site industriel de 23 000 m² reconverti en lieu de vie et d’expression, un “îlot créatif” regroupant de nombreux acteurs de la nouvelle scène culturelle lisboète, qu’ils travaillent dans la mode, l’architecture, le graphisme ou la musique, donnant vie à la ville à travers des happenings, des évènements, des projets pérennes ou de petits commerces locaux.

La Cantina LX s’inscrit donc dans cet environnement à la fois très pittoresque et furieusement branché: de cet ancien entrepôt, il reste pas mal de mobilier et un décor brut de décoffrage, mais les ouvriers ont fait place à des grandes tablées de gourmands, venus déguster une cuisine portugaise authentique et généreuse dans un cadre délicieusement rétro.

Cantina LX restaurant Lisbonne

Cantina LX restaurant Lisbonne

Cantina LX restaurant Lisbonne

Cantina LX restaurant Lisbonne

Cantina LX restaurant Lisbonne

Au milieu de ce joyeux bric à brac, les Lisboètes se retrouvent entre amis pour un repas bien copieux: si vous n’avez pas trop faim, une soupe accompagnée du pain (fait maison) vous suffira amplement! A deux, on a aussi partagé un plat copieux de riz et de viande: boisson comprises, le déjeuner nous a coûté moins de 15 euros… Avis aux voyageurs avec un petit budget!

Cantina LX restaurant Lisbonne

Cantina LX restaurant Lisbonne

Cantina LX restaurant Lisbonne

Je suis vraiment tombée sous le charme de cet endroit, qui joue la carte de l’authenticité remise au goût du jour tant dans la déco que dans les assiettes. Ajoutez à cela un service très aimable et une addition pas salée du tout, et vous avez un des spots les plus en vue de Lisbonne!

En sortant de table, un petit tour dans la LX Factory s’impose, notamment pour découvrir de jolies pièces de street art: Street Art LX Factory Lisbonne

On reprend ensuite la balade vers l’ouest de la ville, et quelques enjambées plus loin, le pont est derrière nous: dans le prochain épisode, je vous emmène voir Belém, ses monuments historiques, sa promenade aménagée le long du fleuve, et ses inimitables pastéis!

Lisbonne Pont du 25 Avril et maisons roses

7 thoughts on “Un weekend à Lisbonne, épisode 2: des hauteurs de Campo Ourique aux spots branchés de l’Alcântara

  1. Merci pour ces aventures, petits bouts de vie, que tu nous fais partager telle une nouvelle ou même un rêve ^^

    1. Merci Amélie! Oui c’est clair que niveau météo j’étais mieux là bas… Paris ville lumière mais pas lumière du soleil hein! ;^^

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s