Hackney City Farm : une jolie petite ferme… en plein Londres !

Je ne sais pas bien pourquoi, mais quand j’ai vécu à l’étranger j’ai un peu délaissé ce blog. Alors que la découverte d’un nouveau pays, d’une nouvelle ville, de ses habitants et de leurs habitudes culturelles ont été le point de départ de bien des blogs, continués ou abandonnés après quelques mois à l’étranger, bizarrement en ce qui me concerne j’ai assez peu blogué entre le mois de septembre 2009 et le mois d’août 2010. Les 6 premiers mois, j’étais à Malte, et les 6 suivants à Londres, le tout dans le cadre d’une année de césure entre la première et la deuxième année de mon Master au CELSA.

Pourtant, il y avait de quoi prendre en photo, raconter, partager, et puis j’avais relativement le temps (plus qu’aujourd’hui en tout cas !). Alors quoi ? En fait, je connais un peu la réponse. Je n’ai véritablement pris goût à l’élaboration de City Guides et autres récits de voyage qu’à partir du moment où j’ai eu mon réflex, un Nikon D5000 offert par mon chéri et mes parents à Noël, quelques jours avant l’année 2011. A partir de ce moment là, j’ai fait pas mal d’escapades, avec l’œil nouveau que vous donnent les “vrais” appareils photos, et surtout une folle envie de m’amuser avec et de partager mes découvertes.

Aujourd’hui, avec le recul, je reconnais bien un de mes traits de caractère dans cette attitude : mon satané manque de confiance en moi ! Armée d’un gros appareil photo bien encombrant, je me dis que j’ai peut-être la « légitimité » de jouer les reporters Lonely Planet, alors qu’avec mon pauvre compact, je me sentais aussi nouille que la touriste de base. En replongeant dans mes archives, je suis retombée sur des photos de Londres : certes, on voit qu’elles ne sont pas l’œuvre de mon D5000 adoré, mais finalement, je me suis dit que j’aurais dû les publier depuis bien longtemps. Et comme cette année je n’ai pas encore pu beaucoup voyager pour cause nouveau boulot, je vous propose de redécouvrir ensemble ces petits trésors cachés dans mon PC !

Pour commencer, direction Londres, où quand j’y étais il y a 3 ans il faisait bien plus beau qu’ici aujourd’hui ! Je me souviens que la première chose que j’avais faite en arrivant, c’était d’aller m’acheter un parapluie – que finalement j’avais laissé au placard 3 semaines avant d’avoir l’occasion de m’en servir ! Durant les quelques mois que j’ai passés dans la capitale anglaise, il a fait un temps splendide, et j’ai donc pu bien en profiter pour me balader. J’habitai dans le Nord Est de Londres, vers Hackney, pas franchement la cambrousse à priori. Alors quelle ne fut pas ma surprise, en me baladant par un superbe après-midi de juin 2010, de tomber nez à nez avec un troupeau de mouton ! Sans le savoir, j’avais atterri à la Hackney City Farm, une ferme urbaine qui offre un brin de campagne aux habitants du quartier depuis près de 30 ans. Animaux, potager, tout y est pour les citadins en mal d’air champêtre.

Loin des clichés de La City sous la pluie, Londres c’est ça aussi !… :)

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Coccinelles - Hackney City Farm

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm London

Hackney City Farm
1a Goldsmith’s Row
London E2 8QA

One thought on “Hackney City Farm : une jolie petite ferme… en plein Londres !

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s