Que visiter en Crète ? 4 lieux incontournables

Je sais pas vous, mais moi le début de l’année et les jours qui rallongent, ça me donne envie de planifier tout plein de voyages, petits et grands ! On check ses jours de congés, on s’interroge sur ses envies, son budget… Pas toujours facile de se décider !

Si pour l’été prochain vous cherchez une destination pas trop loin, pas trop chère, mais bien dépaysante, la Crète me semble tout indiquée. J’ai séjourné une semaine sur cette île grecque, la cinquième plus grande de la Méditerranée : si on souhaite la visiter entièrement, deux semaines ne sont pas de trop ! Pour ma part, je me suis cantonnée à la moitié ouest. Le bus est une option envisageable, à condition de ne pas être trop pressé (et les chauffeurs de bus ne sont pas toujours aimables) : la location de voiture est tout de même plus appropriée pour se balader sans contrainte. Cela dit, on se perd facilement, mieux vaut rester concentré sur la route pour ne pas se retrouver sur des petits chemins terreux impraticables au milieu de nul part !

Comme pour beaucoup de destinations, le bon moment pour profiter d’un voyage en Crete est plutôt un peu avant ou après la haute saison. Pour ma part, j’y suis allée en septembre : le soleil est au rendez-vous mais pas les hordes de touristes, c’est une période idéale pour se mettre au fameux régime crétois et découvrir les charmes de cette île grecque. Et elle n’en manque pas !

Parmi les sites que j’ai visités, voici les 4 lieux qui m’ont le plus marquée :

Une ville où il fait bon flâner : Rethymnon

Située au nord de la Crète, Rethymnon est la troisième plus grande ville de l’île. Elle n’a rien à envier à ses grandes sœurs Héraklion et Hania (La Canée) : c’est elle qui a le mieux conservé son caractère ancien, qui lui confère un charme inégalé sur l’île. Du vieux port vénitien à la forteresse, en passant par les petites ruelles étroites où des boulangeries de poche proposent de délicieux friands pour quelques euros; c’est un régal de parcourir cette ville qui a su préserver un bel équilibre entre les flux touristiques et sa vie propre, son authenticité.

Port de Rethymnon, Crête

Port de Rethymnon, Crête

Ruelles dans Rethymnon, Crête

Ruelle dans Rethymnon, Crête

Boulangerie à Rethymnon, Crête

Boulangerie à Rethymnon, Crête

Fort de Rethymnon, Crête

Fort de Rethymnon, Crête

Un monument historique : le Monastère d’Arkadi

A 23 km au sud-est de Rethymnon se trouve le monastère orthodoxe d’Arkadi, tristement célèbre pour son rôle dans la résistance des Crétois face aux Turcs lors de la révolte de 1866. Près d’un millier de Grecs, en majorité des femmes et des enfants, y avaient trouvé refuge : après trois jours de combats, sans espoir de victoire, ils se sacrifièrent en se faisant exploser dans la poudrière, pour ne pas avoir à se rendre à l’ennemi (qui subit aussi de loudres pertes durant l’explosion)… Aujourd’hui, le monastère est devenu un sanctuaire national en l’honneur de la résistance crétoise : c’est un bel endroit, paisible, fleuri de roses, qui se visite en silence – avec quelques frissons dans le dos, malgré l’écrasante chaleur du soleil grec…

Monastere d'Arkadi, Rethymnon, Crête

Monastere d'Arkadi, Rethymnon, Crête

Monastere d'Arkadi, Rethymnon, Crête

Monastere d'Arkadi, Rethymnon, Crête

Une plage de légende : Matala Beach

Dans les années 70, Matala était un refuge de hippies, qui venaient y vivre à l’abri des grottes naturellement creusées dans la roche des falaises : des icônes telles que Janice Joplin, Joan Baez et même Bob Dylan y aurait séjourné. Témoins silencieux de ces temps de peace & love, les rochers sont gravés de symboles et d’animaux fantastiques… Attention, l’accès à la plage se fait par un chemin assez escarpé, les tennis sont plus recommandées que les tongs !

Plage de Matala, Crête

Plage de Matala, Crête

Plage de Matala, Crête

Plage de Matala, Crête

Plage de Matala, Crête

Une randonnée qui vaut le détour : les Gorges de Samaria

Là aussi, on oublie les tongs et on enfile une paire de baskets prêtes à en découdre : les gorges de Samaria figurent parmi les plus longues gorges d’Europe ! C’est un des endroits les plus touristiques de l’île, et les amateurs de rando s’y pressent toute l’année. On peut y accèder par la terre, ou par la mer en accostant au petit village (très touristique du coup) d’Agia Roumeli : le trajet en bateau est sympa pour la balade le long des côtes, d’où on voit bien la faille s’engouffrer dans l’île !

Gorges de Samaria, Crete

Agia Roumeli, Crete

Agia Roumeli, Crete

Gorges de Samaria, Crete

Voilà pour mes 4 spots préférés en Crète ! Et l’île regorge d’autres lieux à visiter, notamment dans la partie Est, que je ne connais pas – pas encore, du moins ;)

PS : et pour manger une bonne moussaka en terrasse pour pas cher, je ne saurais que vous recommander la Taverna Loggia à Rethymnon ! Testée et approuvée !

2 thoughts on “Que visiter en Crète ? 4 lieux incontournables

  1. J’ai eu l’occasion de découvrir cette île lors d’un voyage scolaire, mais j’y retournerais bien volontiers car à l’époque, j’ai le sentiment de ne pas en avoir profité correctement…

    1. Ah oui c’est sûr qu’en voyage scolaire ça peut être un peu limité ! Même si c’est déjà très sympa. :)
      Et merci pour ton commentaire, je découvre ton blog, tes recettes me font saliver !!

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s